Femme Cdiscount Kors Cher Pas Michael sac Vetement BerdCxWQo
- Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué



Créé et géré par les partenaires sociaux pour mettre en œuvre une politique ambitieuse emploi/formation, AGEFOS PME est, depuis le 1er janvier 2019, Opérateur de Compétences (OPCO). Et AGEFOS PME se met en ordre de marche en Pays de la Loire, sur le sujet de l’apprentissage.


Créé et géré par les partenaires sociaux (CPME, CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, CGT-FO) pour mettre en oeuvre une politique ambitieuse emploi/formation, AGEFOS PME est, depuis le 1er janvier 2019, Opérateur de compétences. Ses principales missions sont :
- Apporter un appui technique aux branches adhérentes pour la Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC), la définition des niveaux de prise en charge des contrats en alternance et la construction des certifications (diplômes, CQP...) ;
- Financer les dispositifs d'alternance (contrat de professionnalisation, contrat d'apprentissage et promotion ou reconversion par alternance - « Pro-A ») ;
- Favoriser l'insertion professionnelle des demandeurs d'emploi et sécuriser les parcours professionnels des publics les plus fragiles (POEC, CléA, Handicap,....)
- Assurer un service de proximité au bénéfice des TPME pour les accompagner dans l'analyse et la définition de leur besoin en matière de formation, notamment au regard des mutations économiques et techniques de leur secteur d'activité ;
- Gérer les contributions complémentaires, conventionnelles de branche ou volontaires.

L’alternance, la voie royale vers l’emploi

L’un des objectifs portés par la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel est le renforcement de la formation en alternance, garante d’employabilité durable notamment des jeunes et des demandeurs d’emploi. Une vision partagée de longue date par AGEFOS PME, pionnier en la matière. Pour répondre au double défi de la compétence et de l’insertion, AGEFOS PME agit pour promouvoir et développer l’alternance, en particulier auprès des TPE-PME. C’est cette ambition qui a porté AGEFOS PME en 2018. La progression du nombre d’alternants accompagnés est significative : 75 400 bénéficiaires au plan national tant sur les contrats d’apprentissage financés à travers la taxe d’apprentissage que sur les contrats de professionnalisation. Ces derniers ont connu une progression record en 2018 : 48 300 contrats soit près de 4 000 contrats supplémentaires avec un engagement financier total dépassant 340M€. Au plan régional, ce sont 3 073 contrats qui ont été financés en 2018 pour un engagement financier de 20 M€, soit 33 % contrats supplémentaires par rapport à 2017.

En Pays de la Loire, La Région et AGEFOS PME en action

Si l’épicentre de l’apprentissage change avec la Loi (du Conseil Régional vers les Branches Professionnelles), le partenariat entre le Conseil Régional et AGEFOS PME perdure et s’intensifie pour soutenir l'apprentissage, voie d'intégration durable dans l'emploi sur notre territoire.
Dans un contexte de refonte du système de Formation Professionnelle en France, dans le cadre de la Loi « Choisir son avenir professionnel », AGEFOS PME Pays de la Loire instaure un baromètre inédit de l’apprentissage. Ainsi, AGEFOS PME Pays de la Loire, en partenariat avec la CPME Pays de la Loire, le rectorat et le soutien financier du Conseil Régional, met en place une action de recensement des besoins, des pratiques et des représentations autour de l’apprentissage. Elle poursuit plusieurs objectifs : l’évocation des grands changements de la Réforme auprès des entreprises et parties prenantes, l’étude des pratiques et l’analyse des besoins des entreprises, ainsi que l’état des lieux des parties prenantes de l’apprentissage.
A travers son action, AGEFOS PME Pays de la Loire s’est adressée à trois cibles : les jeunes, les entreprises et les Centres de Formation d’Apprentis (CFA). Concrètement, cela s’est traduit par :
- côté jeunes : dans le cadre du Carrefour de l’Orientation, des métiers et de l’Entreprise à Cholet, AGEFOS PME a invité les jeunes à répondre, via leur smartphone, à un mini questionnaire recensant leurs représentations de l’apprentissage.
- côté entreprises : par une campagne d’appels téléphoniques menée par le service de relations clients interne à AGEFOS PME, Atout Projets, pour connaître leurs besoins et pratiques (panel de 400 entreprises).
- côté CFA : par une démarche d’accompagnement de leur nécessaire transformation dans le cadre de la réforme : réunions d’information organisées par AGEFOS PME, construction de plans d’action, financements spécifiques…

Trois éléments significatifs du baromètre de l’apprentissage

- Pour les OF/CFA régis par la transformation d’un modèle économique historique, pour lesquels certains sont préparés (individualisation des parcours, entrée/sortie permanente, mixité, pluralité des formations,…), d’autres sont en risque.
- Vision partagée positive de l’apprentissage entre les jeunes et les Chefs d’entreprises, même si certains écarts subsistent.
- 70% des entreprises interrogées ayant embauché des apprentis au cours des 3 dernières années, sont satisfaites et 1 entreprise sur 2 considère que c’est un bon moyen de former un jeune aux métiers et à la culture de l’entreprise. Un plan d’action est en cours et s’appliquera aux 4 cibles suivantes : les CFA et Organismes de formation, les apprentis et jeunes, les entreprises ainsi que l’ensemble des acteurs institutionnels.

AGEFOS PME en chiffres en Pays de la Loire

- 18 000 entreprises adhérentes ligériennes dont 90 % de TPE
- 52, 60 millions d’euros de participation des entreprises au financement (formation professionnelle & apprentissage)
- 34 millions d’euros de dépenses formation
- 55 collaborateurs dont une quinzaine de conseillers de proximité
- 13, 93 millions d’euros de versements taxe d’apprentissage dont 947 975 euros de fonds libres reversés à 43 écoles et CFA en Pays de la Loire


Article du 15 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de tant attendu enfin 15/02/2019 17:07:58

remettre l'apprentissage au goût du jour pour tous les décrocheurs scolaires , formation pour d'autres, revalorisation du travail manuel , enfin une bonne nouvelle qui j'espère satisfera les "gilets jaunes" quoique ce n'est pas leur revendication première "le travail" .



Commentaire de Pierrot de la lune 15/02/2019 18:38:27

Et oui l'apprentissage pour cela il faut aussi les jeunes veulent bien apprendre un métier et pas ce servir une entreprise pour quitter l'enseignement


Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI




5 quai Comte Lair
49400 SAUMUR
Tel.: 02 41 50 00 22